Rechercher une destination


Trouvez votre partenaire réceptif, DMC et créez votre voyage !
Communiqué du 16/05/2016
Pro Voyages

Pensez à indiquer la référence DMCmag dans toutes vos demandes.
Jérémie Cosson
C/ BARTOLOMEO SUREDA Y MISEROL, 4A
07013 La Vileta Palma de Mallorca - Baléares
Espagne

Guide pour visiter Palma de Mallorca durant toute l’année

Majorque en hiver ?
Oui, c’est possible pour vos Groupes & Incentives.
La meilleure réclame est sans nul doute la capitale, Palma de Majorque.
A travers ce bel article nous vous faisons découvrir un des joyaux de la Méditerranée !

 

Il y a des villes qu’il est préférable de visiter en dehors de la saison estivale. On pourra profiter davantage de tout ce qu’elles ont à offrir et on s’évitera alors les hordes de touristes, permettant ainsi de mieux connaître la ville et ses habitants. C’est le cas de Palma de Mallorca, une ville très facile à visiter et qui vous surprendra pour tout ce qu’on peut y trouver. Depuis son architecture classique à l’art de rue, sans oublier évidemment la bonne gastronomie, la fête, des recoins uniques, et tout ceci toujours accompagné d’un climat méditerranéen très agréable.

Ce qui fut une ville commerciale fréquemment attaquée par des pirates, est devenu la capitale d’une île référence en tourisme, bien que Palma de Mallorca ait su se maintenir à part du « chaos hôtelier ». On y trouvera seulement une grande quantité d’hôtels en dehors du quartier historique, dans la zone du port de plaisance (tourisme de meilleur standing près de la ville) et à l’Arenal (tourisme mois chers et festif, à 6km de Palma).

En parlant de monuments, celui qui attire le plus l’attention est la cathédrale de Palma, autrefois située en première ligne de mer, et d’une telle importance qu’elle s’utilisait comme unité de mesure des terrains à Majorque,  au lieu de l’hectare. Avec l’évolution urbanistique, il y a désormais une route entre la cathédrale et la mer, ainsi, le grand lac du Parc del Mar reste le symbole de la présence passée de la mer Méditerranée, créant une estampe nocturne unique.

Cela, ajouté à son intérieur lumineux, fait de la cathédrale de Palma de Mallorca une des cathédrales les plus jolies. Pas en vain, Gaudí fut impliqué dans la rénovation de la cathédrale et de l’autel principal, profitant de l’intensité du soleil majorquin pour doter la cathédrale gothique d’une luminosité unique.

On ne doit pas s’attendre à une Sagrada Familia, puisque qu’elle reste une cathédrale comme « celles de toute la vie », mais si nous savons où regarder, nous trouverons beaucoup de détails révolutionnaires.

Il faut aussi visiter la Chapelle de Barceló, artiste athée qui s’est lancé le défi de créer une chapelle dans une cathédrale. Inaugurée en 2007, l’aspect innovateur que lui donne le revêtement en céramique la rend différente de tout ce qui peut être vu à l’intérieur d’une cathédrale. Mais celle-ci créait déjà la controverse par le passé, avec le retable de la chapelle de Corpus Christi, créé par Jaume Blanquer au 17ème siècle et dans laquelle nous pouvions y trouver le diable, quelque chose d’inhabituel à l’intérieur de ces temples.

En outre, il y a ses vitraux, qui remplissent de couleurs au moindre contact avec les rayons du soleil la cathédrale de Palma de Mallorca. Il y a une paire de dates faciles à retenir, le 2-2 et le 11-11, durant lesquels les faisceaux lumineux des rosaces s’alignent et créent un spectacle unique. Il est recommandé de la voir 3 jours avant la date prévue.

De l’extérieur elle n’est pas aussi éclatante qu’à l’intérieur, mais elle brille parfaitement en haut du Parc del Mar, étant un excellent belvédère sur la baie de Palma. Dans le parc, on peut se promener sur la muraille qui défendait la ville, ou traverser l’avenue pour continuer sur toute la promenade maritime qui longe la côte jusqu’à arriver à des lieux comme El Portixol ou El Arenal.

Une promenade superbe à faire en bicyclette (que l’on peut louer à la station Intermodal de trains) pendant un jour ensoleillé de printemps,  au bord de la mer Méditerranée.

L’autre possibilité est de s’aventurer dans les ruelles du centre historique, car la Cathédrale de Palma est le meilleur point de départ.  Ici, la meilleure recommandation est de porter des « chaussures confortables » pour la découvrir en déambulant, comme dans toutes les villes qui ont un centre digne de se voir à pieds, sans manquer les lieux suivants remarquables :

Il est recommandé de parcourir avec les yeux bien ouverts la zone entre la cathédrale et l’avenue Gabriel Alomar et Villalonga (à l’est), pour ne pas perdre les courts intérieurs (Patios) qui se voient depuis les portes entrouvertes,  les anciens bains arabes, le street art et tout ces détails que cachent ses ruelles. Dans cette zone, nous trouveront peu de monde, puisque c’est un quartier de tous les jours.

Depuis la cathédrale jusqu’à la Plaza de España (au nord) s’étend la partie plus noble et impressionnante de Palma de Mallorca, ainsi que la plus visitée, la Plaza de las Cortes (cherchez l’escargot et le petit lézard sur la façade de la mairie et admirez l’olivier centenaire), la Plaza Major (avec ses escaliers qui servent de belvédère), la grande avenue de La Rambla, et enfin, la Plaza de España.

Sur le chemin, nous trouverons des édifices modernistes qui interpellent, comme Can Forteza Rey (actuelle clinique dentaire l.F. Rey), avec des rues aussi pittoresques que la rue Forn del Racó, une de mes préférées de la ville, ou encore la boutique la plus ancienne d’Europe qui a plus de 500 ans derrière elle, ou l’ancienne fabrique de chaussures reconvertie en cafétéria Ca la Seu.

Entre la cathédrale et le Paseo de Mallorca (à l’ouest), s’étend un autre quartier peu visité par les touristes, et qui réserve de nombreuses surprises. Il débute au Palacio Real de la Almudaina pour, une fois traversé l’avenue de Antoni Maura ou le Paseo Del Born, s’introduire dans le petit quartier italien (par ses restaurants), jusqu’à arriver à Es Baluard, l’actuel musée d’art moderne et contemporanéen de Palma, situé dans l’ancienne  défense de San Pere, du 16ème siècle. Depuis le haut de ses murailles nous avons une des meilleures vues de Palma de Mallorca, pouvant contempler sous vos yeux le Château de Bellver (il n’y a pas besoin de payer l’entrée pour monter à la muraille).

La proche avenue Avenida de Jaume III est la principale rue de boutiques de la ville, par laquelle il convient de faire une promenade même si vous n’avez rien à acheter, juste pour voir les arcades.

La fin du centre historique est marquée par el torrente de Sa Riera (Paseo de Mallorca), laissant place au quartier de Santa Catalina, un quartier résidentiel animé dans lequel nous pouvons apercevoir deux moulins majorquins à côté de la mer (anciennement se trouvait une discothèque) où vous pourrez déguster quelques uns des meilleurs produits majorquins au marché toujours animé de Santa Catalina.

Une fois terminée la visite de la partie la plus phénoménale de la ville, Palma de Mallorca a bien plus à offrir. Le grand port de plaisance est une référence dans les sports nautiques et la porte d’entrée pour beaucoup de bateaux de croisières, c’est aussi l’emplacement pour les grandes discothèques. Comme tous visiteurs de la ville il est certains que nous avons envie de connaitre le Castillo de Bellver, le seul château de plan circulaire existant en Espagne, et un des meilleurs belvédères de la ville. Une visite indispensable lors de notre arrêt à Palma de Mallorca.

Si l’art nous intéresse ou si nous avons plus de temps, une autre visite recommandable est la Fondation Pilar et Joan Miró, située à quelques kilomètres de la ville, près du Palacio de Marivent (Résidence d’été des Rois).

Elle compte aussi bien un musée créé après la mort du peintre par l’architecte Rafael Moneo, que des ateliers dans lesquels Miró travailla depuis 1956, c’est une des parties les plus poignantes à visiter, par l’endroit et son environnement.

Deux ou trois jours sont suffisants pour connaitre Palma de Mallorca, et  comme je le disais au début, son climat méditerranéen enviable fait qu’elle peut se visiter pendant toute l’année, surtout s’il y a une fête (comme celle de San Sebastiá, en janvier, avec les correfocs).

C’est un plaisir de contempler une des villes les plus joyeuses et surprenantes pour le visiteur, éloignée du tourisme de masse.

Source : http://machbel.com/guia-visitar-palma-de-mallorca-todo-ano/ por Victor Gómez, publié le 25 février 2014

Crédit photo : MACHBEL

Long courrier
Ouzbékistan
06 11 50 48 84 (bureau en France)
orientvoyages@free.fr
www.tour-orient.com

L'Ouest américain grand confort. Moins de route, plus de temps pour la découverte des grands espaces.

Comme chaque année en période de L'IFTM TOP RESA, l'équipe de Get Americas organise ses rencontres découvertes (rendez-vous à vos bureaux parisiens, petits déjeuners ou déjeuners de présentation).

Start-up spécialisée dans le voyage et les activités touristiques, Voyage en français édite des blogs d’informations pour aider à préparer les voyages à New York, en Floride, dans l’Ouest américain et propose des visites guidées par les français expatriés aux États-Unis.

Nous sommes les spécialistes du grand Sud de la Thailande et cette région regorge de beautés insoupçonnées. 

DECOUVREZ NOS DESTINATIONS

Langues